Le Dandy Provincial Le Dandy Provincial est un confident qui partage sa vision de la mode masculine, du lifestyle et du développement personnel

Découverte : Château-Landon, créateur de shorts de bain masculin

Benjamin |  26 juin 2016

Cette publication interview est une grande première pour moi. Dans cet article, je vous présente en toute simplicité le jeune label Château-Landon qui s’est prêté au jeu des questions / réponses. Notre discussion est concaténée dans ces quelques lignes.

 

Château-Landon

Le label est le fruit d’une réflexion de deux amis. L’aventure débute sur les bancs d’une école de mode parisienne, où ils occupent leur temps libre à l’esquisse des premiers modèles. Les vacances estivales sont pour eux l’occasion d’étudier les tendances et d’affiner leur conception du short de bain masculin idéal.

 

Maillot de Bain Chateau Landon

 

Le projet se concrétise en 2015 avec le lancement de leur toute première collection. Dans le respect de leur idée initiale, ils nous proposent des shorts de bain découpés dans un imprimé urbain qui empruntent les codes du short de ville.

Les pièces sont distribuées sous le label Château-Landon. C’est une référence à l’ancienne piscine parisienne construite en 1884 au cœur de la capitale car pour nos jeunes créateurs, la piscine apporte la plage au cœur des villes.

 

Château-Landon, la collection SS 2016

Contrairement aux idées reçues, Château-Landon s’inspire des arts décoratifs et non des bords de mer. 13 imprimés originaux et exclusifs viennent dynamiser ces shorts de bain à la coupe moderne et élégante.

 

 

Château-Landon nous offre un savant mélange de contemporain et rétro.

Ces shorts sont conçus dans un polyester sélectionné pour son séchage rapide. L’équipe a porté une attention toute particulière au filet intérieur afin de nous garantir sa solidité et son confort.

 

 

L’assemblage se fait en Turquie. A Istanbul, Château-Landon a trouvé une usine spécialisée dans l’impression de motifs à jet d’encre sur textile. Cette méthode a était retenue car elle garantit une tenue des couleurs baignade après baignade. Cependant, pour des raisons logistiques, ils envisagent une production de la troisième collection en Europe, dans le Nord du Portugal.

Si vous souhaitez acquérir un short de bain Château-Landon, je vous invite à parcourir le site du label. Une liste des revendeurs vous guidera dans votre achat.

 


 

Un grand merci à Marion Albrand pour sa disponibilité.

Publications liées

Test : bottines Pied de Biche, les chelsea boots revisitées

Test : bottines Pied de Biche, les chelsea boots revisitées

6 mars 2016

C'est un projet qui a secoué le monde du financement participatif. Je vous parle de Pied de Biche. Une jeune marque parisienne qui a rassemblé les foules lors de la promotion de ses bottines haut de gamme.   Pied de Biche L'aventure du label a débuté fin 2015 avec le lancement ...

Lire la suite

Test : besace Valmy des Ateliers Auguste, sac pour homme

Test : besace Valmy des Ateliers Auguste, sac pour homme

5 janvier 2014

Les Ateliers Auguste font partie de ces petites marques à la notoriété grandissante. Ils confectionnent des accessoires masculins au cœur du 11ième arrondissement dans d’anciens ateliers réhabilités. Vous l'avez compris, Ateliers Auguste est une marque qui offre des créations nobles et résistantes. Les créateurs ont mis un point d'honneur à valoriser...

Lire la suite

Test : desert boots Clarks beeswax, l’histoire d’un classique

Test : desert boots Clarks beeswax, l’histoire d’un classique

16 novembre 2014

L'aventure Clarks débute dans les années 1825 en province Anglaise. Cyrus et James Clark dirigent l'entreprise familiale, filage de laine et tannage de cuirs sont leur quotidien. Ils modernisent la production en acquérant de nouvelles machines à coudre et ils développent une gamme de chaussons construits à partir des chutes. La...

Lire la suite

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

Marcel | 2 juillet 2016 à 18 h 06 min Répondre

Bravo il faut continuer