Le Dandy Provincial Le Dandy Provincial est un confident qui partage sa vision de la mode masculine, du lifestyle et du développement personnel

Découverte : Château-Landon, créateur de shorts de bain masculin

Benjamin |  26 juin 2016

Cette publication interview est une grande première pour moi. Dans cet article, je vous présente en toute simplicité le jeune label Château-Landon qui s’est prêté au jeu des questions / réponses. Notre discussion est concaténée dans ces quelques lignes.

 

Château-Landon

Le label est le fruit d’une réflexion de deux amis. L’aventure débute sur les bancs d’une école de mode parisienne, où ils occupent leur temps libre à l’esquisse des premiers modèles. Les vacances estivales sont pour eux l’occasion d’étudier les tendances et d’affiner leur conception du short de bain masculin idéal.

 

Maillot de Bain Chateau Landon

 

Le projet se concrétise en 2015 avec le lancement de leur toute première collection. Dans le respect de leur idée initiale, ils nous proposent des shorts de bain découpés dans un imprimé urbain qui empruntent les codes du short de ville.

Les pièces sont distribuées sous le label Château-Landon. C’est une référence à l’ancienne piscine parisienne construite en 1884 au cœur de la capitale car pour nos jeunes créateurs, la piscine apporte la plage au cœur des villes.

 

Château-Landon, la collection SS 2016

Contrairement aux idées reçues, Château-Landon s’inspire des arts décoratifs et non des bords de mer. 13 imprimés originaux et exclusifs viennent dynamiser ces shorts de bain à la coupe moderne et élégante.

 

 

Château-Landon nous offre un savant mélange de contemporain et rétro.

Ces shorts sont conçus dans un polyester sélectionné pour son séchage rapide. L’équipe a porté une attention toute particulière au filet intérieur afin de nous garantir sa solidité et son confort.

 

 

L’assemblage se fait en Turquie. A Istanbul, Château-Landon a trouvé une usine spécialisée dans l’impression de motifs à jet d’encre sur textile. Cette méthode a était retenue car elle garantit une tenue des couleurs baignade après baignade. Cependant, pour des raisons logistiques, ils envisagent une production de la troisième collection en Europe, dans le Nord du Portugal.

Si vous souhaitez acquérir un short de bain Château-Landon, je vous invite à parcourir le site du label. Une liste des revendeurs vous guidera dans votre achat.

 


 

Un grand merci à Marion Albrand pour sa disponibilité.

Publications liées

Test : chemise chambray Monoprix, la chemise casual et workwear

Test : chemise chambray Monoprix, la chemise casual et workwear

22 février 2015

La chemise en chambray Monoprix m'a fait découvrir la richesse de la ligne vestimentaire de l'enseigne. Voici un article sur l'excellent rapport qualité / prix de cette pièce, spécialement développée pour les hommes.     La chemise en chambray Monoprix s'est glissée dans ma penderie, elle ne la quittera plus jamais....

Lire la suite

Test : portefeuille Lee 101 wallet cognac, accessoire en cuir

Test : portefeuille Lee 101 wallet cognac, accessoire en cuir

30 mars 2014

S'il y a bien une pièce de maroquinerie qui peut prétendre satisfaire toutes nos attentes, c'est le portefeuille. Il nous accompagne dans notre quotidien en mettant à notre disposition, cartes, billets et monnaie. Son choix doit se faire avec discernement car il peut pénaliser la tenue que vous avez pris soin...

Lire la suite

Test : lunettes Waiting For The Sun, les solaires découpées dans le bois

Test : lunettes Waiting For The Sun, les solaires découpées dans le bois

12 juin 2016

A l'approche de l'été, l'accessoire dont l'achat demande une attention toute particulière est celui des solaires. Si vous souhaitez un modèle durable, il faudra un budget conséquent. Cela fait deux saisons que je porte une paire acquise lors de la commande groupée #9 de Comme un Camion, des solaires produites par...

Lire la suite

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

Marcel | 2 juillet 2016 à 18 h 06 min Répondre

Bravo il faut continuer